• Les ponts du Fossé du Faux Rempart à strasbourg AQHT

    Les ponts du quartier Halles-Tribunal à Strasbourg

    Le quartier Halles-Tribunal place de Haguenau est délimité au nord par le Fossé du Faux Rempart, créé au XII ème siècle et canalisé au XIX ème siècle.

    Il s’agit d’un bras de l’Ill qui borde le nord de la Grande Ile de Strasbourg sur près de 2 km, commençant au barrage Vauban et rejoignant l’Ill vers le quai St Etienne. Ce bras a été au XII ème siècle bordé de remparts. Au XIII ème siècle, un second rempart est construit au milieu du lit de la rivière, c’est de cette construction que le Fossé tient encore son nom.

    Le faux rempart de Strasbourg vers 1650 (Jean-Jacques-Arhardt) AQHT

    Le faux rempart de Strasbourg vers 1650 (Jean-Jacques-Arhardt)

    Une butte de terre fortifiée sur toute la longueur sépare le bras de l’Ill en deux canaux parallèles. Le faux-rempart est détruit au XIX ème siècle pour rendre le canal navigable.

    Cinq ponts traversent le Fossé des faux Remparts entre le faubourg de Saverne  et la rue de la Fonderie. Ce sont les ponts de Saverne,  du Marché,  de Paris,   du Faubourg-de-Pierre et de la Fonderie

    Le Fossé du Faux Rempart à Strasbourg, AQHT

    Le Fossé du Faux Rempart à Strasbourg

    Le pont de Saverne

    Pont de Saverne vers 1900-Strasbourg-AQHT

    Pont de Saverne vers 1900

    Nommé au XII ème siècle Bischofsburgethorbrücke, pont de la porte du faubourg de l’Evêque, cette passerelle en bois permettait la liaison entre la grande Ile et les villages du nord-ouest de Strasbourg.

    Jusqu’en 1783 le pont, qui dessert la tour-porte fortifiée dite de la “Spire”,est constitué de deux structures distinctes.

    Refection du Pont de Saverne en 2009 CP Fabien Romary

    Refection du Pont de Saverne en 2009 CP Fabien Romary

     

     – En 1835 des piles en pierres remplacent les piliers en bois  et en 1859, un nouveau pont, en pierre de grès des Vosges à deux arcs avec un pilier central,  est construit prenant le nom de « Kroneburjierbruck » .

    Le pont est renforcé en 1970. Avec l’arrivée du tram, il est détruit puis reconstruit en 2009 . Actuellement, il est muni d’une voie de tramway, d’une voie de circulation automobiles, d’une piste cyclable et de deux trottoirs.

    Pont de saverne, Strasbourg, AQHT

    Le Pont de Saverne vu du Pont du Marché

     

    Le pont du Marché

    Pont du Marché, strasbourg AQHT

    Pont du Marché, Strasbourg

    Construit vers 1850 en même temps que la nouvelle gare ferroviaire bâtie le long de l’Ill à l’emplacement des Halles , ce pont de pierre, dénommé alors Pont de la station, permettait d’accéder au centre ville en sortant de la gare.Pont de la Station.

    Suite à la construction de la gare actuelle, en 1884, le bâtiment désaffecté de l’ancienne gare devient un marché couvert jusqu’en 1974 . Le pont prend alors le nom de Pont du Marché

     

     

    Le pont de Paris

    Pont de paris, Strasbourg AQHT

    Pont de Paris, Strasbourg

    D’abord simple passerelle, il devient un pont carrossable en bois. Au XIX ème, lorsque le Fossé du Faux Rempart devient un canal navigable, un pont-levis est installé  pour permettre la circulation des bateaux. Plus tard, les piliers de bois laissent la place à des piles maçonnées.

    Mitoyen de la gare, terminus de la ligne Paris-Strasbourg, on notera que si à Paris, le boulevard Sébastopol prolonge le boulevard de Strasbourg situé devant la gare de l’Est, à Strasbourg, le pont de Paris relie le boulevard Sébastopol au quai de Paris.

    L’élargissement du pont, avec l’augmentation du trafic routier, est décidé en 1961 et réalisé l’année suivante. Le béton remplace alors le bois dans le tablier. Le pont est reconstruit en 1993 pour permettre le passage du tramway.

     

    Le pont du Faubourg de Pierre

    pont-Pierre-Strasbourg, après 1870-AQHT

    Le pont de pierre après les bombardements de la guerre 1870

    A l’origine, lui aussi passerelle de bois, le pont du Faubourg de Pierre, construit en pierre avec deux arcs et un pilier central peu avant 1870 a heureusement très peu souffert des bombardements de la guerre  de 1870.

    Il relie la rue du Faubourg de Pierre à la rue de la Nuée Bleue.

    Au cours des siècles, il a souvent changé de nom

     

     

    pont-Pierre-Strasbourg-AQHT

    Le pont du Faubourg Pierre

    1400 : Burgthorbrücke (pont de la Porte du château)
    1550 : Jung St Peterbrücke (pont de Saint Pierre-le-Jeune)
    1600 : Steinstrassenbrücke (pont du Faubourg de Pierre)
    1750 : pont Intérieur et extérieur du château
    1794 : pont d’ Yverneau
    1795 : pont Intérieur et extérieur du Faubourg de Pierre
    1834 : pont du Faubourg-de-Pierre
    1872 : Steinbrücke
    1920 : pont du Faubourg-de-Pierre
    1940 : Steinbrücke
    1945 : pont du Faubourg-de-Pierre

    (source: Dictionnaire Historique des Rues de Strasbourg, 2002)

    Le Pont de Pierre à Strasbourg, AQHT

    Le Pont de Pierre à Strasbourg

    Le pont de la Fonderie

    Le Pont de la Fonderie à Strasbourg, AQHT

    Le Pont de la Fonderie à Strasbourg

    Le pont de la Fonderie, surnommé aussi durant la période allemande Pudelbrücke (pont aux caniches !) en référence ironique aux quatre lions ornant le pont, a été inauguré en 1893.

    Reliant la rue de la Fonderie et le quartier de la Finkmatt, alors en pleine expansion, c’est un pont à voûte unique, longue de 24 mètres, en grès rose s’hamonisant avec le tribunal  et l’Eglise St Pierre le Jeune construits à la même époque.

    La décoration du pont est particulièrement soignée avec un parapet ajouré et des colonnes à lampadaires urbains. Un cartouche armorié orne la clef de voûte, tandis que des lions sculptés dans le grès en gardent les quatre coins.

    Le pont de la Fonderie, à Strasbourg, AQHT

    Le pont de la Fonderie, à Strasbourg